Première victoire pour les parents d’élèves : leurs enfants n’iront pas à Vitry. Les 6e resteront à Saint-Mandé comme prévu. Les autres niveaux suivront un télé enseignement jusqu’à Noël. La mobilisation des parents a porté ses fruits. Leurs enfants, élèves du collège pollué Saint-Exupéry, à Vincennes, n’iront pas au collège Gustave-Monod, à Vitry comme ils le craignaient. Ce mardi soir, le collège fermera ses portes pour une durée indéterminée. Jusqu’à Noël les 455 élèves des 5e, 4e et 3e suivront un télé-enseignement. Les 186 élèves de 6ereprendront les cours au collège Offenbach, à Saint-Mandé, dès le 27 novembre, sous l’égide de leurs professeurs. Ils y resteront jusqu’au 6 juillet 2018. Les enfants porteurs d’un handicap pourront rester, s’ils le souhaitent, dans un des collèges de Vincennes. « Nous avons avancé pour trouver des solutions qui conviennent à tous », assurait Charlotte Libert-Albanel, maire UDI de Vincennes après une ultime réunion ce lundi avec la préfecture, le conseil départemental et l’inspection académique. Une réunion à laquelle participait également Laurent Lafon, l’ancien maire (UDI) de Vincennes, désormais sénateur. « Chacun dans sa compétence », ajoute-t-on au conseil départemental. A la demande de l’inspection académique, le rectorat et le ministère ont donc donné leur accord pour que les professeurs prodiguent leur enseignement à distance dès le 27 novembre. Et ce à partir de salles mises à leur disposition par la mairie, dans le bâtiment Cœur de Ville. Les regroupements ponctuels avec les élèves se feront à l’Office du tourisme. Une réunion sur le sujet est prévue cette semaine à l’inspection académique. Deux autres salles municipales de l’espace Daniel Sorano seront réservées aux élèves pour la vie sociale et la restauration. Cette dernière assurée par le conseil départemental. « Les nouvelles sont à moitié bonnes, mais on avance », commente encore la maire de Vincennes.